L’impôt à la source va-t-il réduire le pouvoir d’achat ?16/04/2018  



En déclarant sur RTL que « l’effet de l'impôt à la source peut être récessif, avec un impact sur la consommation, le pouvoir d’achat », le président du Medef Pierre Gattaz a ouvert le débat.
Le patron des patrons craint un « effet feuille de paie » sur la consommation et des revendications salariales dès le mois de janvier 2019.
Mais la mise en place du prélèvement à la source devrait être globalement neutre sur le pouvoir d’achat des Français, avec quelques effets d'aubaine comme sur l'assurance vie. Pour vanter la « simplicité » et le « pouvoir d’achat », Gérald Darmanin a d’ailleurs rappelé qu’avec le prélèvement à la source, s’il faut tout de même remplir une déclaration de revenus chaque printemps, il en sera fini des « décalages » et « difficultés » pour les personnes qui perdent leur emploi mais doivent débourser une somme chaque mois ou chaque trimestre pour régler un éventuel impôt sur le revenu de l’année précédente. « 98 % des foyers fiscaux voient leurs revenus changer d’une année sur l’autre, a rappelé le ministre. Le décalage d’un an dans le paiement des impôts peut poser des problèmes. » De plus, le prélèvement à la source se fera sur douze mois (contre dix mois pour les contribuables aujourd’hui mensualisés), le montant prélevé chaque mois à partir de 2019 sera, sur le papier, moins élevé que celui prélevé par l’administration fiscale sur le compte bancaire.

 


 Autres articles sur le même sujet :
La consommation a le vent en poupe

Selon l’Insee, au deuxième trimestre 2017, le pouvoir d'achat des ménages s'est accéléré. Cela a dopé la croissance du pays.

Les français gagnent en pouvoir d’achat

Au troisième trimestre 2016, le pouvoir d'achat des ménages accélère.

L’investissement locatif intéresse près de 8 Français sur 10

Selon une étude sur les nouvelles tendances en matière d’usages de l’immobilier réalisée par Opinion Way pour Guy Hoquet, l’achat d’un bien immobilier en investissement locatif intéresse près de 8 Français sur 10.

Combien vous faudrait-il en plus pour vivre confortablement ?

Selon le baromètre Cofidis/CSA, les Français estiment avoir besoin de 484 euros de plus par mois pour vivre «confortablement».

Marseille, champion du pouvoir d’achat immobilier

Selon le courtier meilleurtaux.com, qui publie chaque mois son palmarès des taux, la ville de Marseille serait loin en tête des villes au meilleur pouvoir d’achat immobilier.

Pouvoir d’achat immobilier, qui a le plus gagné en Europe ?

Partout en Europe, la baisse des taux d’intérêt a amélioré le pouvoir d’achat immobilier des ménages.